Quel est l'intérêt pour les entreprises d'appliquer les 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) ?

Tout d'abord, petit rappel d'où viennent les ODD. Les objectifs portent sur les trois dimensions du développement durable : la croissance économique, l’inclusion sociale et la protection de l’environnement et sont issus du document final intitulé « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 », qui a été adopté au cours du Sommet des Nations Unies consacré au programme de développement pour l’après-2015. Le texte est entré en vigueur au 1er janvier 2016 et est décliné en 17 objectifs

• Objectif 1. Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde.

• Objectif 2. Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

• Objectif 3. Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge.

• Objectif 4. Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.

• Objectif 5. Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles.

• Objectif 6. Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources

       en eau.

• Objectif 7. Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable.

• Objectif 8. Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.

• Objectif 9. Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation.

• Objectif 10. Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre.

• Objectif 11. Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables.

• Objectif 12. Établir des modes de consommation et de production durables.

• Objectif 13. Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions.

• Objectif 14. Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.

• Objectif 15. Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité.

• Objectif 16. Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.

• Objectif 17. Renforcer les moyens de mettre en œuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser.

Les citoyens, l'état, les collectivités, les associations et les entreprises sont donc invités à appliquer le maximum d'objectifs au quotidien. Pourquoi jouer le jeu ?

12000 milliards de dollars par an d’ici à 2030. C’est la valeur estimée des 60 opportunités commerciales qu’ouvrirai la réalisation des 17 ODD dans les seuls secteurs alimentation et agriculture, villes, énergie et matériaux, ainsi que santé et bien-être. Le détail est présenté plus bas dans l'article.

Dans son rapport de janvier 2017, intitulé « Better business, better world », la Business and Sustainable Development Commission (BSDC), composée de chefs d’entreprises et de leaders montre que « les entreprises ont vraiment besoin (de ces) objectifs mondiaux », car ces derniers offrent « une stratégie de croissance formidable ».

Source : Magazine Harvard Business Review Décembre 2017-Janvier 2018.

On voit clairement que le développement de l'économie circulaire, de l'économie de la fonctionnalité, de l'innovation frugale (développer l'efficience en faisant mieux avec moins d'énergie, de matières premières, de matériaux...) mis en lien avec ces opportunités permettrait aux entreprises de pérenniser et de développer leurs business en répondant aux enjeux du développement durable. 

Cela démontre bien que le développement durable et la recherche de profits pour l'entreprise ne sont pas opposés (contrairement à ce que pensent encore malheureusement beaucoup de chefs d'entreprises) mais peuvent au contraire se compléter. Plus de business et de légitimité d'action pour les entreprises et une possibilité accrue pour les générations futures de répondre à leur besoins...