La RSE, nouvelle évolution des entreprises, est rentable...

Pour ma première publication sur mon tout nouveau site, j'ai décidé de reprendre et de compléter un article récent, rédigé par Yasmine Belho, que j'ai trouvé très clair et efficace. En effet, beaucoup de chefs d'entreprise (et surtout des TPE-PME/PMI) me disent ne pas comprendre l'intérêt d'intégrer la RSE dans leur organisation. En plus, ils pensent (souvent à tort...) que la RSE n'est pas rentable et coûte généralement bien plus qu'elle ne rapporte. Cet article va donc les étonner mais surtout les éclairer...

La RSE : une véritable évolution pour les entreprises !

Article publié le 26 juin 2018 par Yasmine BELHO sur https://www.myrhline.com

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) est un sujet au cœur de pratiquement toutes les réunions d’entreprises et est devenue un enjeu majeur. En effet, pratiquement toutes les entreprises se sentent de plus en plus concernées et en tirent de nombreux bénéfices. Explications !

La RSE : des bénéfices certains non négligeables !

Dans un premier temps, la RSE permet à l’entreprise de se faire connaitre et est également un excellent levier pour travailler. Elle peut être définie comme « l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales ».

Elle permet notamment aux entreprises de mieux répondre aux défis auxquels elle est confrontée mais également répondre aux attentes des clients, fournisseurs, etc…

C’est désormais un véritable outil de communication mais également de management ! Et les collaborateurs français sont de plus en plus attentifs à la RSE. Bonne nouvelle !

Ensuite, c’est un véritable outil de performance économique et sociale. Certains parlent de levier de compétitivité ! Une enquête récente a démontré que les entreprises les plus rentables sont celle qui font beaucoup de RSE et celles qui en font peu, sont beaucoup moins performantes.

Néanmoins, le constat actuel est qu’aujourd’hui, certaines entreprises hésitent encore à la mettre en place notamment par rapport au temps qu’il faut consacrer. Et elles ont bien évidemment tort !

D’une manière générale, la RSE concerne 3 domaines : le social, l’environnemental, l’économie et elle engendre des effets positifs sur l’image de l’entreprise. Elle rend l’entreprise plus responsable !

De plus, il convient de préciser que les PME sont désormais ouvertes à la RSE mais la pratiquent moins que les grandes entreprises. En effet, par exemple, le côté environnemental est moins investi que dans les plus grandes. Par conséquent, en fonction de la taille de l’entreprise, elle divise tout de même !

Notez-le : avec la RSE, la pérennité de l’entreprise en est assurée !

Par ailleurs, d’une manière générale, les bénéfices les plus redondants sont les suivants :

  • la prévention et la maitrise des risques ;
  • l’augmentation de la performance globale ;
  • l’innovation ;
  • l’engagement des collaborateurs ;
  • l’accession à de nouveaux marchés.

Notez-le : en 2016, une enquête a démontré que les entreprises qui ont mises en place la RSE surperforment de plus de 13% financièrement que celles qui ne l’ont pas mises en place !

La RSE : des exemples d’actions à mettre en place !

Il existe une façon bien précise d’aborder une démarche RSE et de lancer des actions. Certaines d’entre elles peuvent s’appliquer partout. En voici quelques exemples.

Dans le domaine environnemental, il peut être intéressant de mettre en place par exemple un plan de déplacement entreprise, un plan de réduction des déchets ou encore réduire la consommation de papier et d’énergie.

Dans le domaine du bien-être des collaborateurs, bien gérer la qualité de l’air, la mise en place du télétravail ou encore, le développement des espaces de travail peuvent être des mesures positives.

Dans le domaine sociétal et économique, il est envisageable par exemple de favoriser l’emploi des jeunes et des séniors.

De toute évidence, il existe un certain nombre d’actions à mettre en place qui vont dépendre notamment de la taille de l’entreprise mais aussi des envies du dirigeant.

Notez-le : il est primordial de nommer une personne désignée comme référente du projet RSE au sein de l’entreprise !

La RSE : les impacts sur le management !

La RSE invite les managers à penser et à créer de nouveaux modes organisationnels et managériaux.

Dans un premier temps, c’est notamment faire comprendre aux managers que la génération Y et Z ne se manage pas de la même manière qu’il y a quelques années. En effet, le management d’aujourd’hui est essentiellement basé sur la communication. La RSE doit être un outil d’intégration de la génération Y !

C’est également la possibilité de manager d’une autre manière dans un esprit de plus grandes responsabilités.

De toutes les manières, la ligne managériale doit être fortement impliquée !

Déployer la démarche RSE dans son entreprise est primordial en 2018. La plupart des décideurs savent pertinemment que cela représente une opportunité économique. Le regard sur la RSE est positif. Que cela continue ! Affaire à suivre…

Concernant les bénéfices apportés par la mise en place d'une stratégie RSE en entreprise (ce qu'on appelle le "Business case"), j'ajouterai à ceux déjà cités dans l'article : 

  • une meilleure efficacité du processus de production et de l'utilisation des ressources permettant une réduction des coûts énergétiques, de la consommation des matières premières et/ou ressources naturelles, et de recyclage des déchets (en lien avec les réglementations) ;
  • une anticipation des évolutions des législations sociales et environnementales mondiales, européennes et nationales (et donc une mise en conformité moins coûteuse) ;
  • une plus facile et meilleure fidélisation des consommateurs/clients (à partir du moment ou l'entreprise joue le jeu de l'honnêteté, de la sincérité et de la transparence) ;
  • de plus grandes opportunités d'accès à de nouveaux marchés publics (verts) ;
  • une meilleure négociation avec les banques et les assurances (la mise en place d'une politique RSE peut rassurer pour obtenir un nouveau crédit ou renégocier un contrat)
  • l'attrait des meilleurs jeunes diplômés (génération Y) et expérimentés facilité par une bonne marque employeur

Concernant les exemples d'actions à mettre en place, on se rend bien compte que toutes ne nécessitent pas forcément des moyens financiers importants. Une stratégie RSE peut être déployée dans n'importe quel type d'entreprise indépendamment de son secteur d'activité, de sa taille et de son budget. L'important est d'y croire, d'enclencher la démarche, de la pérenniser et de l'améliorer dans le temps (pas à pas...).

Concernant les impacts sur le management, la génération Y a, entre autres, besoin de sens au travail, de challenge, et d'adhérer à des valeurs communes. La RSE permet de leur apporter tout cela. Donc pourquoi ne pas se lancer !

Personnellement, pour finir, je dirais que la RSE est donc une véritable REVOLUTION en terme de stratégie, de marketing, de gestion des ressources humaines, d'organisation... proposée au entreprises et dont elles n'ont plus qu'à se l'approprier.